Pour le mixage:

Un fichier de type word avec le maximum d'informations sur le morceau, sa structure, sur vos attentes concernant le traitement qui sera apporté à votre oeuvre, ainsi que la résolution des pistes et le "BPM" ( tempo, beats per minute ), serait grandement apprécié. Il y a une infinité de combinaisons possible lors d'un mixage, ce document est très important, il va nous permettre de prendre la bonne direction. 

Bien qu'il ne soit pas impossible d'obtenir de bons résultats avec une résolution minimale de 16bits 44100hz, il est préférable de viser plus haut pour divers raisons lors de la phase de "travail". Dès l'étape du "Rec", paramètrez votre session en 24 ou 32 bits float et 44100hz ou 88200hz ( 48000hz, 96000hz et superieurs acceptées si il n'y a pas le choix ).

Les MP3 ou autre format compréssé ne seront pas traités. Ne pas non plus utiliser des fichiers mp3 reconvertis en .wav. ManeeMastering se décharge du résultat et/ou des effets apportés au résultat par ce type de format. 

  •  Important: Ne pas convertir vos pistes. Garder la résolution originale qui a été choisie lors de l'enregistrement. 
  • Les pistes doivent toutes commencer au début du morceau. Pour se faire, consolider toutes vos pistes dans votre séquenceur jusqu'au début. Après votre travail d'editing, et avant la consolidation d'une piste, ne pas oublier de faire des "fades" en debut et fin de clip pour éviter les clicks.
  • Les pistes doivent êtres séparées et nommées ( ex: Kick, snare top, snare bottom, charley... OH Rt, OH Lt ...Guitare 1, Guitare 2, ... , Voix Lead ... ).

*Lorsqu'une prise de son de type Top/Botttom ou Kick/Renfort kick ... a été effectuée avec deux micros qui se font face, préciser si sur l'une des pistes la "Phase" a  été inversée ou non. 

  • Mettez vos faders à zéro, et vérifier vos niveaux. Vos pistes doivent avoir un niveau technique correcte, sans saturer. Pour se faire, se réferer aux indicateurs de vos convertisseurs, carte son, pré-ampli ou à votre séquenceur. Les niveaux ne doivent surtout pas tapper dans le "Rouge" ( ...même le kick ), doivent rester dans le "Vert" et peuvent quelques fois tapper dans le "Orange" qui servira de "marge".
  • Réglez vos "PAN" à zéro.

azero

  • Respecter la nature de vos enregistrements, les enregistrements mono seront laissés en pistes mono. Et les prises de sons stereo, en pistes stereo.
  • Les traitements ( compresseurs, EQ, reverb ... ) seront désactivés pour laisser vos pistes sèches.

  • N'oubliez pas de rajouter une piste de mise à plat de votre propre mix pour nous impregner de l'atmosphère de votre oeuvre,nous démontrer vos attentes, et afin que vous puissiez nous exposer certains effets, ou traitements qui vous tiennent à coeur, en plus de la description qui vous en aurrez faite dans le document word. Certains "tricks" comme des "cuts" ... seront à supprimer sur les pistes originales, mais devront êtres présents sur votre mise à plat et le document word.

Exportez ensuite vos pistes à la même résolution que celle de la session de "Rec" ( pas de conversion ).

 

L'idéal est d'avoir la meilleure qualité de prise de son possible. Car même le meilleur des mixages, ne rattrappera pas entièrement de mauvaises prises.

 

Si la session "Rec" a été réalisée sous Pro Tools, il est possible de nous envoyer directement le dossier session. Bien s'assurer que le fichier soit complet afin qu'il puissent s'ouvrir sur un autre poste sans perte d'élément. S'assurer aussi que les éléments non utilisés soient nettoyés ( avec la procédure adaptée de Pro Tools )  afin d'optimiser la taille du fichier.

 

 

Pour le mastering:

Ici, toujours pas de conversion par rapport à la résolution de la session "Rec". Toujours au format .wav. Et un document de type word sera toujours apprécié.

Même si il n'est pas impossible de travailler avec du 16bits 44100hz, il est vraiment recommandé de travailler sur du 24 ou 32bits float. Pour la fréquence, le minimum est biensure 44100hz, mais l'idéal serait 88200hz ( autres fréquences supérieures à 44100hz accéptées ).

Là aussi, tout mp3 se verra refusé, et les fichier mp3 reconvertis en .wav ne peuvent donner lieux à un résultat optimal.

Important: Veiller à ce qu'à l'issue du mixage, aucun traitement ( limiteur, compresseur ...) n'ait été inséré sur le "Bus Master". Et qu'une marge, "headroom" d'environ 6db soit présente. Pour un titre tapant le 0dbfs il peux vous être demandé de nous fournir un nouveau mixage comportant une "headroom" correcte. Ceci augmentera concidérablement le délai de traitement de votre projet.

Nommer vos titres tel que: n° d'ordre et le titre ( ex: 04 titre ), le tout placé dans un dossier nommé: artiste-projet n°facture-master.

 

Un deuxième document de type word vous sera demandé. Il s'agit de la "PQ liste", la liste comportant l'ensemble des metadonnées de votre projet ( CD texte, codes ISRC, compositeur, etc... ). Elle est indispensable à la finalisation de votre projet afin que toutes les métadonnées soient insérées sur le fichier DDP. Le fichier DDP sera le fichier contenant votre projet, à remettre à la société qui se chargera de la duplication ou du pressage de votre oeuvre.

 

Du fait que nous nous engageons à ne rendre aucun jugement sur l'aspect artistique d'un mixage, assurez vous bien que le dit mixage vous convienne parfaitement avant de prendre la décision d'envoyer un titre au mastering. Le resultat d'un bon mastering depend grandement du mixage.

 

Ensuite, voici la procédure:

 

L'étape du traitement achevée, vous pourrez télécharger votre projet complet, via un lien wetransfer , qui vous sera envoyé sur votre adresse e-mail.

Commander en ligne

ou

Essai gratuit